Un bonbon ou un sort : « QT » ou « QE »

Par Richard Woolnough

Le resserrement quantitatif (QT) est appelé à débuter pour de bon le 1er novembre – juste à temps pour Halloween ! La Banque d’Angleterre prévoit de lancer un sérieux et énergique programme de vente des actifs qu’elle a achetés pendant l’assouplissement quantitatif en guise de « bonbon » offert aux détenteurs de ces actifs et de mesure monétaire qu’elle a dû prendre en vue de stimuler l’économie dans la mesure où les taux étaient déjà au plus bas. C’est désormais l’heure du « sort ». La Banque décrit sur son propre site Internet les raisons pour lesquelles elle se lance dans l’assouplissement quantitatif (« QE »)… voyons comment elle décrirait le resserrement quantitatif (« QT ») :


Source : https://www.bankofengland.co.uk/monetary-policy/quantitative-easing, M&G

Le « QE » avait un effet stimulant, le « QT » vise quant à lui à ralentir la croissance. Nous sommes convaincus que l’assouplissement quantitatif a conduit à une accélération de l’inflation – par conséquent, en réduisant la masse monétaire, le « QT » agira comme un frein sur l’inflation.

L’un des effets secondaires potentiels non mentionnés dans le guide de la Banque d’Angleterre est l’éventuel impact sur la livre sterling. Le mécanisme de transmission des variations des taux d’intérêt aux devises est un potentiel catalyseur propice à des fluctuations de change.

Un autre effet direct du « QE »/« QT » est le suivant : l’offre excédentaire d’une chose réduit sa valeur et vice versa. Dans ces conditions, nous nous attendons à voir se déprécier et s’apprécier les devises des pays où la banque centrale se livre respectivement à l’assouplissement quantitatif ou au resserrement quantitatif. Lorsque tous les pays impriment ou détruisent de la monnaie tous ensemble, l’impact n’est pas perceptible. Mais, lorsqu’un pays imprime de la monnaie et que l’autre détruit la sienne, cette dernière devrait alors être plus forte. C’est ce qui explique le graphique effrayant ci-dessous.


Source : M&G, Bloomberg (au 24 octobre 2022).

Le « QT » va avoir pour effet de ralentir l’économie et de lutter contre l’inflation pour les raisons expliquées ci-dessus. Cet objectif de politique monétaire pourrait être encore un peu plus favorisé par une appréciation ultérieure de la devise.

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.